Du 8 au 22 avril 2019 - Traversée du Panama

Le Panama est un pays de 75 420 km2 situé à l’extrémité sud de l’Amérique centrale, sur l’isthme de Panama. Il est limitrophe du Costa Rica et de la Colombie, dont il faisait autrefois partie.

Le canal du même nom, canal de Panama autrefois américain, est aujourd'hui une source majeure de financement pour l'État panaméen.

Le climat du Panama peut être défini comme tropical, les températures nocturnes sont comprises entre 21 °C et 25 °C, contre 28 °C à 34 °C en journée; tandis que l'humidité reste comprise entre 50 % et 90 %.

Capitale : Panama City

Monnaie : le balboa. Seules les pièces circulent, la monnaie papier est le dollar des États-Unis.

Président : Juan Carlos Varela

L'élection présidentielle panaméenne de 2019 se déroule le 5 mai 2019 afin d'élire le président du Panama pour un mandat de cinq ans. La constitution du panama ne permettant pas d'exercer deux mandats consécutifs.

PANAMA CITY

Bouillonnante, effervescente, Panama City est une capitale pleine de contraste.

Entre son quartier d’affaire avec ses grandes tours et son vieux quartier colonial plein de charme, Panama City a de quoi surprendre.

Panama City ressemble beaucoup aux grandes villes américaines. Des gratte-ciels à perte de vue, une circulation infernale et l’océan à proximité. La promenade en bord de mer, la Cinta Costera, est d’ailleurs aménagée pour les piétons, les vélos et pour les sportifs.

Elle permet de se rendre au Casco Viejo à pied tout en longeant l’océan d’un côté et les gratte-ciels de l’autre.

Les écluses de Miraflores offrent une vue sur les bateaux circulant sur le canal, une voie navigable essentielle reliant l'Atlantique et le Pacifique.

CASCO VIEJO

Le Casco Viejo est le centre historique de la capitale classé à l’Unesco. On y retrouve des architectures diverses mêlant un style colonial espagnol, influences françaises et américaines.

Le quartier a été laissé à l’abandon pendant de nombreuses années mais il est actuellement en cour de rénovation. Il est donc un mélange d’édifices colorés restaurés et de bâtiments en ruines. Le quartier est très éclectique, mélangeant hôtel chic et bâtiment délabrés, tourisme et vie populaire.

Nous avons adoré ce quartier, il est très charmant et garde une certaine tranquillité. Il est hors du temps, loin de l’agitation du centre moderne. Le Casco Viejo offre également de nombreux points de vue sur la skyline de la capitale. Le contraste est saisissant entre l’effervescence de la capitale moderne et la quiétude de ce quartier.

CANAL DE PANAMA

Incontournable de tout voyage au Panama, le canal est une merveille d’ingénierie. Il s’étend sur 80 km entre la capitale, sur la côte Pacifique, et Colón, sur l’Atlantique. Plus de 12 000 bateaux l’empruntent chaque année.

Pour découvrir plus en détail le fonctionnement du canal, nous nous sommes rendus aux écluses de Miraflores. Il est conseillé de venir dans l’après-midi pour avoir plus de chance de voir un gros bateau passer les écluses. C’est très impressionnant de voir ces énormes navires passer avec minutie dans les écluses. Ces monstres des mers passent littéralement au millimètre près, tirés par quatre machines sur rails qui assurent la trajectoire. Un site étonnant et impressionnant, nous avons adoré !

Nous sommes restés assez longtemps à Panama City en compagnie de nombreux autres voyageurs attendant de shipper eux aussi pour la Colombie.

Ce temps nous a été nécessaire pour effectuer les démarches administratives du shipping pour le camping-car, de réserver hôtels et billets d'avion pour nous et enfin visite chez le vétérinaire pour notre chienne.

Et là vous ne comprenez pas ? Vous nous dites mais pourquoi ne pas continuer votre route en camping-car ?

Et bien parce qu'entre le Panama et la Colombie, il n’y a pas de route, seulement une zone de forêts et de marais sans infrastructures et réputée assez dangereuse… zone connue sous le petit nom du Bouchon du Darién !

Et la seule façon de franchir le bouchon de Darién est de le contourner en bateau ou en avion ! Nous avons hésité entre le ciel et l’eau. C’est finalement en avion que nous rejoindrons la Colombie. Pour Rony, nous n’avons pas le choix, il doit voyager en cargo.