Le Brésil est le plus grand État d’Amérique latine et le cinquième plus grand pays de la planète, derrière la Russie, le Canada, les États-Unis et la Chine.

Le pays compte une population de 209 millions d'habitants. Ancienne colonie portugaise, le Brésil a pour langue officielle le portugais alors que la plupart des pays d'Amérique latine ont pour langue officielle l'espagnol.

Il partage des frontières terrestres avec l'Uruguay au sud, l'Argentine et le Paraguay au sud-ouest, la Bolivie et le Pérou à l'ouest, la Colombie au nord-ouest et le Venezuela, le Suriname, le Guyana et la Guyane au nord. De par sa taille, le Brésil partage une frontière commune avec tous les pays d'Amérique du Sud, à l'exception de l'Équateur et du Chili.

Le Brésil a connu trois capitales : Salvador (1549-1763), Rio de Janeiro (1763-1960) puis Brasilia (depuis 1960).

Recouvert en partie par l'Amazonie, le plus grand bassin forestier de la planète, le Brésil fait partie des dix sept pays les plus riches du monde par sa biodiversité. Le vaste territoire du Brésil comprend différents écosystèmes, tel que la forêt amazonienne, réputée pour être la plus grande forêt tropicale de la planète et celle qui renferme le plus grand réservoir de biodiversité.

La riche faune du Brésil reflète la variété des habitats naturels : forêts tropicales de plaines, de montagnes et subtropicales, savanes, pampas, marais, côtes, ...

Plus de 600 espèces de mammifères sont présentes au Brésil, dont plusieurs de la famille des félins, comme le jaguar, le puma et l'ocelot. Parmi les autres mammifères, on trouve des paresseux, des tatous, des dauphins marins, des renards, des capybaras (grands rongeurs aquatiques dont certains peuvent peser jusqu'à 66 kg), et environ 30 espèces de singes. Le Brésil, avec ses 1 704 espèces connues, possède la plus grande variété d'oiseaux au monde.

 

Capitale : Brasilia

Monnaie : Réal

Président : Jair Bolsonaro

Le Brésil possède une richesse naturelle importante mais le manque de temps nous contraint de n'en visiter qu'une petite partie : les Etats du Mato Grosso, Mato Grosso do Sul, Parana, Santa Catarina et Rio Grande do Sul.

Du 1er au 11 septembre 2019 - Corumbá, le Pantanal Sud et la découverte du jaguar au Pantanal Nord

Corumbá est une ville brésilienne de l'ouest de l'État du Mato Grosso do Sul. Capitale du Pantanal et port fluvial, Corumbá est l'une des destinations phares pour la découverte de la vie sauvage du Brésil.

Ce n'est pas en Amazonie que l'on trouve la plus forte concentration mondiale d'espèces animales et végétales, mais au Pantanal, région méconnue du Brésil, également la plus grande zone humide de la planète ! Bien qu'une partie de ce paradis soit au Paraguay et en Bolivie, l'essentiel du Pantanal se situe dans l'état brésilien du Mato Grosso do Sul, au sud-ouest du pays, et un peu dans celui du Mato Grosso, qui le prolonge au nord.

Pour nous, la visite du Pantanal Sud se fera avec notre camping-car, ensuite nous embarquerons à Corumba sur une barge à bestiaux pour rejoindre le tout petit village de Porto Joffre dans le Pantanal Nord, et de là, nous irons à la rencontre du jaguar, en bateau bien évidemment !

Le marché de Corumba

Le Pantanal Sud

En route pour 2 jours de piste dans le Pantanal

Nous traversons de nombreux ponts en bois suspendus pas toujours très stable mais ça passe !

Le Jabiru est un grand oiseau échassier de la famille de la cigogne.

Des capybaras

Un caïman se camoufle dans les plantes aquatiques, le voyez-vous ?

Nos premiers Aras Hyacinthe que nous recherchions tant ! Magnifiques !

Une biche des marais

Embarquement de nuit à Corumba sur une barge à bestiaux à destination de Porto Joffre dans le Pantanal Nord.

C'est parti pour 4 jours et 4 nuits de navigation.

Notre bateau peut transporter du bétail mais il réapprovisionne également les petits villages en alimentation, ustensiles de cuisine, essence...

La forêt est dense et hostile, elle regorge de caïmans, serpents, jaguars et pleins d'autres animaux qui donnent froid dans le dos !

La vie à bord est très agréable, nous voyageons avec quelques familles Brésiliennes habitant sur les bords du fleuve, mais nous passons également d'excellents moments avec un couple Espagnol, Carmen et Salvador, deux baroudeurs en Amérique du Sud depuis 2 ans

Par contre les Brésiliens n'ont pas autant de confort que nous dans notre camion !

Nous avons la visite de magnifiques oiseaux.

Un peu de maté froid fait du bien sous ces 40°C !

Après plusieurs arrêts du moteur, le verdict tombe : le moteur est HS ! Il va falloir le changer mais pas de panique, le capitaine en a un de rabe !

Au final nous restons une journée de plus, accostés sur le bord du fleuve en attendant que le bateau veuille bien repartir. Pendant ce temps, le cuisinier du bateau propose de pêcher le pyranha.

Mais au moment où Maëlys pose sa ligne sur la barge, le drame ! Daphnée se jette sur le bout de viande accroché à l'hameçon et avale le tout en une demie seconde ! Grande panique à bord quand on voit le gros hameçon qu'elle a avalé. Nous coupons le fil et essayons d'aller récupérer l'hameçon au fond de la gorge mais rien ! Soit l'hameçon s'est planté dans l'estomac et toutes les horreurs sont possibles, soit elle l'a croqué et nous le retrouverons plus tard ! A 5 jours de voyage du 1er vétérinaire, sur un bateau en panne, c'est l'angoisse à bord.

Fort heureusement, notre guerrière de 11 ans est en pleine forme et ne montrera aucun signe particulier. Mais qu'est devenu l'hameçon ??? On ne saura jamais !

On s'amuse avec de la maïzena que nous n'avons pas pu utiliser pour faute de sentir le chlore !

Activité confection de bracelets, colliers, boucles d'oreilles à l'ombre du camping car.

Nous accostons pour réapprovisionner une école.

Un caïman en bien mauvais état !

Nous arrivons de nuit à Porto Joffre après 4 jours et 4 nuits, un voyage inoubliable !

Les animaux du Pantanal Nord

Rencontre inoubliable avec les plus gros jaguars d'Amérique du Sud

Du 11 au 15 septembre 2019 - Jolie halte à Bom Jardim

Les singes fûtés et les aras de Bom Jardim

Du 16 au 23 septembre 2019 - Les majestueuses chutes d'Iguaçu

Les chutes d’Iguaçu se visitent du côté Brésilien et du côté Argentin, pour nous qui sommes déjà au Brésil, nous commençons par le Brésil puis  Argentine.

Le côté Brésilien permet d’avoir une vue globale des chutes tandis que le côté Argentin permet d’être au cœur de l’action et de ressentir d’avantages la puissance des chutes.

Les chutes sont un ensemble de 275 cascades formant un front de 3 kilomètres. Ces chutes offrent un spectacle grandiose avec de véritables montagnes d’eau surgissant de la forêt pour se jeter dans la célèbre Garganta del Diablo (Gorge du Diable) profonde de plus de 80 mètres.

Emerveillement garanti !

Attention à ces petits coatis bien mignons mais bien chapardeurs de casse-croûtes.

Après une bonne balade, un peu de réconfort avec un excellent empanada au fromage et bien entendu, une petite binouze !

Notre voyage au Brésil se termine avec un gros pincement au coeur.  Nous avons été charmé par ce pays aux gens chaleureux, généreux et très très accueillants. Nous espérons pouvoir y revenir un jour pour visiter ce gigantesque pays aux multiples paysages !

Après les chutes d'Igaçu Brésilienne, on vous retrouve côté Argentin.